avril 19, 2012 0

Coachella: Un régal, tant mode que musical

By in 03 | From Los Angeles

Sous ses grands airs d’oasis, la plaine de Coachella est loin d’être un mirage. Le lieu, sublime, est ceinturé de palmiers dominés par “La Grande Wheel” qui, inlassablement, embarque les festivaliers en manque de sensations (ah bon, il en existe?). Si la météo n’a pas été aussi agréable que souhaitée, à Coachella, 15 ou 30°C, on s’en fout! On préfère de loin les plumes au parapluie, le bikini au K-way et les boots cloutées aux bottes aigles.


Rendez-vous incontournable des fans -“pas forcément de musique”- “bobo-cool peace and love”, Coachella est un défilé permanent de fashionistas (tendance hippie cette année), dont la parade vaut autant le détour que le lineup proprement dit. Et si le mélomane semble être une espèce rare, les peoples, eux, s’y baladent en toute liberté. Vous l’aurez compris, ici, ce qu’on soigne, c’est le style. Hommes et femmes, sans distinction! Alors, on mitraille la plaine et surprise, qui voilà? “Cheese Diane!”.


Pour ma part, je n’ai pas pris trop de risques.
Look 1: Vieux short levi’s taille haute avec un t-shirt loose + bandeau noir. Le bon plan sorti tout droit de la boutique Brandy Melville. (À éviter pour garder le ventre plat: l’excès d’Hamburger, pizza, hot-dogs…Hmmm, impossible lors d’un festival).
Look 2: Mini short en jeans, poche de circonstance, bracelet à gogo, collier, boucle d’oreilles et veste vintage kaki pour contrer les courants d’air.

Après cette description détaillée (oui, ici, le moindre détail peut tout changer), je m’en voudrais de ne pas vous livrer les tonalités musicales du week-end (oui oui, j’ai vu quelques concerts; il faut bien se reposer entre deux défilés :P ): The Black keys, Radiohead, Florence and the Machine, Justice, Calvin Harris , Gotye, David Guetta, Martin Solveig, M83, Kasabian (entre autres) se sont présentés sur les cinq scènes de l’esplanade…sans oublier l’énorme coup de coeur Snoop Dogg et Dr. Dre. En fait, le rap, je kiffe grave. Au point de faire croire que je m’y connais: branchez-moi sur Eminen, 50 cent… ou même Tupac, je vous dirai qu’ils étaient incroyables sur scène! Fantôme ou pas :) .

D’ailleurs, je ne résiste pas à partager mon amour du rap…euh de la Californie, je veux dire…(avouez que s’il y a un endroit pour l’écouter, tant qu’à faire, autant que ce soit à Coachella).

Cya mother fucker! (fallait pas m’brancher rap!)
n.

Brandy Melville : www.brandymelvilleusa.com
Crédit photos : N&L Struys

Comments

comments

Powered by Facebook Comments

Leave a Reply